Accessibilité
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte
Voir ensemble

Rémora 95

Communiqué par Rémora 95

Services d'aide à la vie sociale (SAVS)

 

Accès :
De la gare de Cergy Préfecture (RER A) à Rémora 95, à pied : sortir de la gare et prendre à gauche, sortie "Boulevard de l’Oise - Centre Ville". Suivre la direction Centre-Ville, sur la gauche. Prendre les escaliers ou les escalators, vous arrivez sur la place de la Fontaine. Ensuite, regarder le plan...


8 rue Traversière (3e étage)
95000
Cergy
tel : 01.30.30.85.00 Fax : 01.30.30.85.98
e-mail :

Historique

En 2004, le Conseil général du Val d’Oise a mandaté un cabinet spécialisé pour effectuer une étude visant à analyser les besoins du département en matière de handicap sensoriel.

En 2006, les résultats de cette étude sont les suivants :

- pour les personnes ayant une déficience visuelle :

  • 3 500 personnes aveugles
  • 10 000 personnes ayant une déficience visuelle (40% d’entre elles ont entre 20 et 65 ans)

- pour les personnes ayant une déficience auditive :

  •   85 500 Val d’Oisiens ont une déficience auditive
  •   55% sont sourds moyens
  •   9% sont sourds sévères
  •   3% sont sourds profonds (soit environ 2500 personnes)

Les besoins de cette population sont variés, nombreux et totalement insatisfaits puisque jusqu’à la création de Rémora 95 il n’y avait aucune structure médico-sociale proposant une prise en charge pluridisciplinaire dans le département du Val d’Oise.

 

Le département du 95 a ainsi lancé un appel d’offres pour la création d’une structure permettant l’accompagnement des adultes sourds ou malentendants et des adultes aveugles ou malvoyants.

En 2007, le projet présenté par l’association gestionnaire Voir Ensemble a été retenu. Le président du Conseil général a ainsi autorisé la création d’un SAVS (service d’accompagnement à la vie sociale) dénommé Rémora 95.

Le service Rémora 95 a ouvert ses portes en mars 2008. Il est implanté à Cergy Préfecture, à proximité immédiate de la gare RER.

 

LE SAVS

Le SAVS Remora 95 intervient sur 2 missions essentielles :

  • L’évaluation des besoins de compensation du handicap (dans le cadre d’une demande de PCH : prestation de compensation du handicap) :

Une fois mandaté par la MDPH, le service effectue un travail d’évaluation des besoins de compensation des personnes ayant une déficience visuelle ou auditive (aides techniques, aides humaines, etc.) L’équipe pluridisciplinaire de Rémora 95 prend alors en charge l’évaluation des besoins et des difficultés de l’usager, effectue des préconisations en aides techniques et humaines et élabore un plan de compensation. Le dossier est ensuite étudié par la CDAPH (Commission Départementale de l’Autonomie des personnes Handicapées, instance décisionnaire de la MDPH). Elle statue sur le financement ou non de ces préconisations faites par Rémora 95.

  • L’accompagnement à la vie sociale :

le SAVS Remora 95 a pour mission de contribuer à la réalisation du projet de vie des personnes adultes handicapées sensorielles en maintenant ou développant leur autonomie, en leur permettant de vivre dans leur cadre de vie au quotidien dans les meilleures conditions possibles pour leur bien-être et leur sécurité. Le SAVS propose un accompagnement adapté et personnalisé en favorisant le maintien ou la restauration des liens familiaux, sociaux, scolaires, universitaires ou professionnels et facilitant l’accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité.

Il s’agit ainsi de favoriser l’autonomie sociale des personnes ayant une déficience sensorielle dans tous les aspects de leur vie: vie quotidienne, vie professionnelle, communication, déplacement, culture, loisirs, sport, accès à l’information, conseils sur les aides techniques, conseils sur les droits administratifs etc.

Pour accompagner la personne dans sa recherche d’autonomie, Rémora 95 propose :

- une évaluation des besoins et des capacités d’autonomie

- une identification de l’aide à mettre en œuvre

- un suivi et coordination des actions des différents professionnels intervenant auprès de l’usager

- une aide à la réalisation des actes quotidiens

- un soutien des relations avec l’environnement familial et social

- un appui à l’insertion scolaire, universitaire et professionnelle

- un suivi psychologique

 

Lorsqu’une personne souhaite bénéficier d’un accompagnement à la vie sociale par le service Rémora 95, une notification d’orientation vers le SAVS est nécessaire. Elle doit au préalable en faire la demande à la MDPH. Dans le dossier MDPH, la demande à formuler est « orientation vers un service ou établissement spécialisé ». La MDPH décide ensuite de la pertinence d’orienter la personne vers Rémora 95. Lorsque la MDPH donne un avis favorable, elle en informe la personne qui peut alors contacter le service pour commencer l’accompagnement.

 

____________________________________________________________________________________

 

Sensibilisations

L’équipe pluridisciplinaire de Rémora 95 propose ponctuellement des actions de sensibilisation sur la déficience visuelle ou sur la surdité aux établissements, entreprises et services publiques qui en font la demande. Il s’agit d’une présentation interactive et de mise en situations qui permettent d’aborder la déficience visuelle et/ou auditive de manière participative et concrète. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations (organisation, dates...)

 

Présentation du service

Un SAVS, c’est quoi ?

La mission du service d’accompagnement à la vie sociale s’inscrit dans le cadre du décret n°2005-223 du 11 mars 2005 : « Les services d'accompagnement à la vie sociale ont pour vocation de contribuer à la réalisation du projet de vie de personnes adultes handicapées par un accompagnement adapté favorisant le maintien ou la restauration de leurs liens familiaux, sociaux, scolaires, universitaires ou professionnels et facilitant leur accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité. »

 

Pour qui ?

Le SAVS « Rémora 95 » s’adresse aux personnes de plus de 18 ans ayant une déficience auditive et/ou visuelle (avec ou sans troubles associés) et habitant le Val d’Oise.

 

Par qui ?

Pour la surdité, les professionnels intervenant sont les travailleurs sociaux, l’interface de communication et la psychologue. Le personnel est en mesure de vous recevoir en langue des signes française (LSF).

Pour la cécité et la basse vision, les professionnels intervenant sont les travailleurs sociaux, les orthoptistes, le conseiller en aides techniques informatiques, l’instructeur en locomotion, la psychomotricienne rééducatrice en activités de vie journalière et la psychologue.


Retour à l'accueil
©2012-2019 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Mentions légales | Plan du site